Lexique financier

Lexique du crédit

Tous | A C D E G H I M O P R S T
Il y a actuellement 25 définition dans ce répertoire
Amortissement (du capital)
partie de l’échéance de crédit qui correspond au remboursement du capital emprunté (ou de la somme empruntée)

Capacité de remboursement
Montant maximum pouvant être affecté au remboursement des crédits sans déséquilibre du budget.

Cautionnement
garantie personnelle par laquelle une personne nommée "la caution" s'engage à l'égard d'une troisième dite "le bénéficiaire du cautionnement" à payer la dette du débiteur principal dite "la personne cautionnée" dans l’hypothèse où cette dernière faillirait à ses engagements.

Coût total du crédit pour l'emprunteur
tous les coûts y compris les intérêts les frais

Crédit à la consommation
opération de crédit d’un montant égal ou supérieur à 200 € et inférieur ou égal à 75 000 € à l’exception notamment des opérations permettant l’acquisition de biens immobiliers ou garanties par une hypothèque ou une sureté comparable ou un droit lié à un bien immobilier à usage d’habitation.

Crédit amortissable
crédit dont le montant la durée et les remboursements périodiques (amortissement du capital et intérêts) sont déterminés lors de sa mise en place selon un échéancier.

Crédit immobilier
opération de crédit destinées à financer l’acquisition et la construction d’immeubles, l’acquisition de terrains ou la réalisation de travaux de rénovation d’un montant supérieur à 75000€ ; opération de crédit garantie par une hypothèque, par une autre sûreté comparable sur les biens immobiliers à usage d'habitation, ou par un droit lié à un bien immobilier à usage d'habitation.

Crédit renouvelable
ouverture de crédit qui, assortie ou non de l'usage d'une carte de crédit, offre à son bénéficiaire la possibilité de disposer de façon fractionnée, aux dates de son choix, du montant du crédit consenti. Le montant du crédit se renouvelle au fur et à mesure des remboursements.

Délai de réflexion
délai légal imposé à tout emprunteur avant d’accepter une offre de crédit immobilier. Le demandeur ne peut accepter l’offre préalable de crédit que 10 jours après sa réception. Avant l’acceptation de l’offre par le client, le prêteur ne peut mettre à sa disposition les fonds demandés.

Délai de rétractation
délai légal accordé à l’emprunteur pour renoncer à un crédit à la consommation qu’il a souscrit. L’emprunteur dispose d’un délai de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit pour y renoncer.

Emprunteur
toute personne physique qui est en relation avec un prêteur, ou un intermédiaire de crédit, dans le cadre d'une opération de crédit réalisée ou envisagée dans un but étranger à son activité commerciale ou professionnelle

Garanties
actes destinés à sécuriser une opération de crédit. On distingue les garanties réelles (nantissement, gage, hypothèque) et les garanties personnelles (cautionnement).

Hypothèque
garantie dite « réelle » : droit accordé à un créancier sur un immeuble en garantie du paiement d'une dette, sans que le propriétaire du bien en soit dépossédé. L’hypothèque doit faire l’objet d’un acte notarié. Si le débiteur ne remplit pas son obligation, le créancier peut saisir le bien et le vendre.

Intermédiaire de crédit
toute personne qui, dans le cadre de ses activités commerciales ou professionnelles habituelles et contre une rémunération ou un avantage économique, apporte son concours à la réalisation d'une opération de crédit, sans agir en qualité de prêteur.

Montant total du crédit
le plafond ou le total des sommes rendues disponibles en vertu d'un contrat ou d'une opération de crédit.

Montant total dû par l'emprunteur
la somme du montant total du crédit et du coût total du crédit dû par l'emprunteur.

Offre préalable ou offre de contrat de crédit
contrat émis et adressé par un prêteur précisant les caractéristiques et les modalités de remboursement du prêt proposé au client. À réception, l’emprunteur dispose d’un délai pour étudier l’offre de prêt. La banque s’engage pendant ce délai à maintenir les conditions. Opération ou contrat de crédit : contrat en vertu duquel un prêteur consent ou s'engage à consentir à l'emprunteur un crédit, sous forme d'un délai de paiement, d'un prêt, y compris sous forme de découvert ou de toute autre facilité de paiement similaire, à l'exception des contrats conclus en vue de la fourniture d'une prestation continue ou à exécution successive de services ou de biens de même nature et aux termes desquels l'emprunteur en règle le coût par paiements échelonnés pendant toute la durée de la fourniture de l’offre proposée.

Prêteur
toute personne qui consent ou s'engage à consentir un crédit dans le cadre de l'exercice de ses activités commerciales ou professionnelles.

Regroupement de crédits
opération consistant à regrouper, en un seul crédit, une ou plusieurs créances, dont au moins un crédit en cours, afin de diminuer le montant des mensualités. La diminution du montant des mensualités entraîne l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit.

Remboursement anticipé
possibilité pour le client de rembourser partiellement ou totalement un crédit avant la fin prévue du contrat. Cette possibilité peut donner lieu à la perception par le prêteur d’indemnités de remboursement anticipé (IRA).

Surendettement
situation dans laquelle une personne physique se trouve dans l’impossibilité manifeste de faire face à ses dettes non professionnelles exigibles et à échoir (loyer, factures d’électricité, remboursement de prêts…).

Tableau d’amortissement
tableau indiquant le montant de chaque échéance de crédit et précisant la répartition du remboursement entre capital, intérêts et le cas échéant prime relative aux assurances, ainsi que le capital restant dû après chaque échéance.

TAEG (Taux Annuel Effectif Global)
taux d’intérêt fixé par le prêteur représentant le coût total du crédit. Aux intérêts, sont ajoutés les frais, les taxes, les commissions ou rémunérations de toute nature, directs ou indirects, supportés par l'emprunteur et connus du prêteur à la date d'émission de l'offre de crédit ou de l'avenant au contrat de crédit, ou dont le montant peut être déterminé à ces mêmes dates, et qui constituent une condition pour obtenir le crédit ou pour l'obtenir aux conditions annoncées. Le TAEG ne peut excéder le taux d’usure.

Taux d’intérêt
pourcentage permettant de calculer la rémunération de la banque sur une somme d’argent prêtée à l’emprunteur.

Taux débiteur (anciennement taux nominal)
taux d’intérêt exprimé en pourcentage fixe ou variable appliqué au capital emprunté ou au montant de crédit utilisé sur une base annuelle.

Lexique assurance de prêt

Tous | A B C D E F G H I L M N P Q R S T
Il y a actuellement 63 definitions dans ce répertoire
Accident
Tout évènement soudain, involontaire, imprévu et extérieur qui entraîne des dommages corporels, matériels ou immatériels

Adhésion (demande d')
Document par lequel le candidat à l'assurance exprime sa volonté de conclure un contrat d'assurance

AERAS
Convention AERAS (S'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) à laquelle sont soumis les assureurs pour permettre aux personnes en situation de risque aggravé de pouvoir accéder à un emprunt dont le taux d'assurance ne dépasse pas un certain seuil à partir duquel leur dossier ne serait plus accepté.

Aggravation du risque
Modification du risque de nature à alourdir les engagements de l'assureur, de nature à accroître les chances de survenance d'un sinistre ou la gravité de ses effets. (Risque médical, sportif, professionnel)

Assurance individuelle
Assurance emprunteur qui n'est pas proposée par la banque

Assureur conseil
Personne habilitée à présenter des contrat d'assurance à ses clients en fonction de leurs besoins

Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP)
Autorité administrative indépendante qui surveille l'activité des banques et des assurances en France

Avenant
Document complémentaire au contrat d'assurance constatant les modifications qui y sont apportées

Avis d’échéance (appel de cotisations)
Document dans lequel l'assureur indique le montant de la cotisation et la date à partir de laquelle celle-ci est due

Barême d’invalidité
Grille d'évaluation permettant de déterminer les pourcentages d'incapacité à retenir pour les atteintes corporelles frappant l'assuré

Bénéficiaire
Personne désignée pour percevoir les prestations promises par l'assureur. En assurance de prêt, c'est l'organisme prêteur.

Bénéficiaire acceptant
C'est l'Organisme prêteur désigné sur la Délégation de bénéfice qui est le bénéficiaire acceptant. Donc pour toute résiliation ou modification des conditions du contrat il faut que l'Assuré obtienne l'accord de son Organisme prêteur, sans quoi l'Assureur ne pourra donner suite à ces demandes

Caution
Personne physique qui s'engage à rembourser l'organisme prêteur en lieu et place de l'emprunteur lorsque ce dernier ne peut y parvenir.

Certificat d'adhésion (conditions particulières)
Document remis à l'assuré prouvant la conclusion et le contenu d'un contrat d'assurance

Conditions Générales
Document qui précise les dispositions générales et communes à tous les assurés pour un type de contrat. Elles décrivent les garanties et indiquent les conditions de validité du contrat. Elles peuvent être modifiées par les conditions particulières.

Cotisation (prime)
C’est le montant à régler par le client à son assureur en échange des garanties qu'il lui accorde. Ce montant est déterminé notamment en fonction de trois éléments : la nature du contrat en fonction des garanties souscrites, la durée de couverture et l’âge de l’assuré au moment de la souscription.(Déf APRIL)

Cumul d'assurance
Lorsqu'un risque est assuré par 2 assureurs, il y a cumul d'assurances, donc en cas de sinistre elles indemnisent chacune en proportion des quotités assurées.

Date d’échéance
Les contrats d’assurance sont renouvelés automatiquement, par tacite reconduction, pour une durée d’un an. Cette fin de période correspond à l’échéance du contrat. Selon les assureurs, la date d’échéance peut être la date anniversaire de souscription du contrat ou une autre date fixe dans l’année (par exemple le 1er janvier) quelle que soit la date de souscription. Pour connaître la date d’échéance, il faut rechercher ce qui est indiqué dans les conditions générales (CG) ou se référer aux conditions particulières (aussi parfois appelées certificat d’adhésion) remises à l’assuré.

Date d’effet
Date à laquelle les garanties du contrat d'assurance entrent en vigueur

Décès
Garantie principale d'un contrat d'assurance emprunteur.

Déchéance
Perte d'un droit à obtenir une indemnisation lorsque l'assuré n'a pas respecté une obligation contractuelle ou a fait une fausse déclaration.

Délai d'attente
Période durant laquelle les garanties ne sont pas encore en vigueur. Le point de départ de cette période est la date d'effet des garanties mentionnée au Certificat d'adhésion.

Délai de Carence
Période durant laquelle les garanties ne peuvent partiellement ou totalement s'appliquer en cas de Sinistre. Ex : le suicide n'est garanti qu'au bout d'un an.

Délégation d'assurance
C’est l’autorisation de la banque pour que l’emprunt soit assuré par un assureur individuel. Vous devez demander votre délégation d’assurance auprès de votre banquier afin de bénéficier d’une assurance individuelle. Cette demande doit se faire au deuxième entretien avec votre banquier afin qu’il respecte le taux du prêt initialement annoncé.

Délégation de bénéfice
Document qui permet le transfert du bénéfice d’un contrat d'assurance à un organisme prêteur.

Devis
2ème proposition tarifaire adressée à l'emprunteur mentionnant les garanties, le capital, le taux d'intérêt… souhaité par l'assuré.

Durée du contrat
Période pendant laquelle l'assureur et l'assuré sont liés par les termes du contrat. La durée d'un contrat est d'un an, renouvelable d'année en année par tacite reconduction.

Exclusions
Ces sont les clauses du contrat qui prévoient les cas dans lesquels les garanties ne peuvent pas s'appliquer.

Experts
Ce sont des médecins ou professionnels chargés d'étudier les dossiers , en cas de Sinistre, en vue d'indemniser l'assuré, au titre de ses garanties.

Fait générateur
C'est l'évènement à l'origine du sinistre. Ex : Arrêt de travail (qui entraine l'indemnisation)

Fiche standardisée d'information
Depuis juillet 2009, les assureurs et les organismes prêteurs délivrant des contrats d'assurance emprunteurs, doivent remettre à l'emprunteur la fiche standardisée d'information sur laquelle tous les acteurs sont tenus de mentionner les mêmes éléments pour aider à la comparaison des différentes propositions qui sont faites à l'emprunteur. (Détails des garanties, maintien du tarif...).

Forfaitaire
Mode d'indemnisation appliqué par APRIL. Remboursement de la totalité de l'échéance (selon la quotité choisie) Indemnisation complète même si la rémunération de l'Assuré est maintenue partiellement ou totalement. (différent de indemnitaire)

Formalités médicales
Documents à compléter ou examens à réaliser pour obtenir une tarification adaptée à la situation de l'Assuré.

Franchise
Période durant laquelle les prestations ne sont pas dues par l'assureur.

Garanties
Engagement de l'assureur de prendre en charge les conséquences de la réalisation d'un risque selon les stipulations du contrat

Hospitalisation
Fait de recevoir des soins dans un établissement hospitalier nécessitant un séjour minimum de 24 heures ou d'une nuit. (établissement possédant les autorisations administratives locales autorisant ces pratiques, ainsi que le personnel nécessaire.

Incapacité
C'est le fait pour un assuré, suite à un accident ou une maladie, d'interrompre momentanément ou définitivement ses activités

Indemnitaire
Mode d'indemnisation. Remboursement de l'échéance en fonction de la perte de revenus. Si l'employeur maintient la totalité du salaire de l'Assuré via un contrat de prévoyance ou si la Sécurité sociale s'en charge, l'assureur ne versera aucune indemnisation (différent de Forfaitaire).

Indemnités
Sommes perçues en cas de Sinistre, au titre de la garantie souscrite pas l'Assuré.

IPT
En état d’Invalidité Permanente Totale de travail, l’assuré ne peut exercer aucune activité professionnelle susceptible de lui faire gagner sa vie. Cela correspond à l’invalidité >66% (seconde catégorie) de la Sécurité sociale (Déf. APRIL).

Irrévocabilité des garanties
Condition du contrat qui permet à l'Assuré de rester garanti aux mêmes conditions et au même tarif, quelle que soit l'évolution de sa situation personnelle et professionnelle (départ à l'étranger, changement de profession…). Point à comparer avec les autres contrats d'après la fiche standardisée.

ITT
Suite à un accident ou une maladie, l’assuré exerçant une activité professionnelle est considéré en Incapacité Temporaire Totale de Travail s’il ne peut plus exercer provisoirement son métier (déf. APRIL).

Loi Lagarde
Loi du 2 septembre 2010 qui prévoit que l'emprunteur a le doit de souscrire son assurance de prêt immobilier avec l'assureur de son choix, du moment que le contrat est équivalent à celui que lui propose son organisme prêteur. Cette décision ne peut pas avoir pour incidence de faire varier le taux d'intérêts initialement proposé par cet organisme, et en cas de refus, celui-ci doit le motiver par écrit en se basant sur les garanties qu'il considère comme non équivalente aux siennes.

Maintien du tarif
Le tarif accepté par l'Assuré est le même pendant toute la durée du prêt. (Point à comparer avec les autres contrats d'après la fiche standardisée)

Mise en demeure
Lettre recommandée de l'assureur qui réclame à l'assuré le paiement de la cotisation sous peine de ne plus l'assurer

Note de couverture
Document qui constate l'existence d'une garantie provisoire jusqu'à ce que le contrat d'assurance soit établi.

Nullité du contrat
Le contrat est considéré comme n'ayant jamais existé. A la suite d'une fausse déclaration ou d'une omission intentionnelle de l'assuré, l'assureur peut invoquer la nullité du contrat.

Période d’indemnisation
Période prévue par le contrat de l'Assuré durant laquelle l'Assureur prend en charge les échéances de prêt.

Préavis de résiliation
Délai que l'assuré doit respecter pour informer l'assureur de son intention de résilier le contrat.

Prescription
Délai à l'issue duquel les actions nées du contrat d'assurance sont éteintes

PTIA
La perte totale et irréversible d’autonomie est un état d’invalidité à 100%. Lorsqu’une personne est en PTIA, elle n’est plus capable d’exercer toute activité lucrative et a en outre besoin d’une aide quotidienne pour réaliser les actes de la vie courante. (Définition APRIL)

Questionnaire de santé
C’est un questionnaire à remplir par l’assuré sur la base de ses déclarations.

Questionnaire médical
C’est un questionnaire à compléter par le médecin traitant de l’assuré, car l’assureur a besoin d’informations médicales techniques.

Quotité
Pourcentage pour lequel l'assuré souhaite se garantir. En cas d'indemnisation, les sommes versées dépendront de cette Quotité. Ex : Arrêt de travail assuré à 70%, l'assureur payera 70% des échéances de prêt et le reste sera à la charge de l'emprunteur.

Rachat d'une exclusion
Les exclusions d'un contrat peuvent parfois être rachetées c'est-à-dire faire l'objet d'une tarification spécifique. Chez APRIL, les sports à risques sont rachetables pour vous permettre de continuer à les pratiquer. Les affections dorsales et psychologiques le sont aussi grâce aux options Confort et Confort +.

Risque aggravé
Le risque aggravé apparaît lorsque la personne n’entre pas dans les caractéristiques de la population standard, c'est-à-dire lorsqu’elle présente un taux de mortalité supérieur par rapport à un individu du même âge. Cela peut être dû à son âge, son comportement de vie (activités sportives à risques…). On parle de risque aggravé de santé, lorsque la personne est ou a été gravement malade. La notion de risques aggravés de santé est évolutive, en fonction des progrès de la médecine, qui rend assurable de plus en plus de pathologies. Risque qui fera l'objet d'une surtarification.

Sinistre
Évènement (arrêt de travail, décès…) qui fait jouer les garanties du contrat.

Souscripteur
Personne physique ou morale qui conclut un contrat d'assurance pour son propre compte et / ou pour celui d'autrui.

Subrogation
Recours de l'assureur contre le responsable d'un dommage.

Suicide
L'exclusion du suicide est prévue par le code des assurances pour les assureurs individuels. Les banques ont l'interdiction de la prévoir dans leur contrat d'assurance emprunteur.

Suspension de l’assurance
Suppression provisoire de la garantie.

Tarif de base
Tarif qui détermine le coût de l'assurance de prêt immobilier. Il ne prend pas en compte une éventuelle surprime ou majoration.

Taux Equivalent Global (TEG)
Coefficient à appliquer au capital assuré pour déterminer le coût d'une assurance.

DAUGER S.A.R.L AU CAPITAL DE 7.000 € - RCS LYON 823 067 335 – RC PROFESSIONNELLE MMA 120133700/0113 – ORIAS 16006851 (www.orias.fr )Intermédiaire en opération de banque et en services de paiement, intervenant en qualité de mandataire non-exclusif en regroupement de crédits et en crédits à la consommation, et en qualité de courtier en prêts immobiliers, prêts professionnels ou autres et assurance de prêts.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent.

Back To Top